Lucile Haute

 

Conduit d'aération
2012

 

 


SYNOPSYS

gost

En janvier de cette année, le corps d'un jeune homme est retrouvé dans le conduit d'aération d'un immeuble de bureaux à Lyon. Depuis quand s'y trouvait-il ? Qui était-il et quel but a-t-il poursuivi jusque dans ce piège funeste ?

Des voix se confrontent pour apporter des clefs d'interprétation à ce mystère : Mohamed, Lynn, Serge, les témoins, le critique, un narrateur… Ces témoignages fragmentés sont répartis en quatre territoires ou chapitres : DEDANS - AILLEURS - REFUGE - À DÉCOUVERT

Leur lecture est déclenchée et interrompue par un jeu de passation de parole entre les participants (performeurs et public).

Il s'agit de déployer une hyperfiction dans un espace scénographique. Les textes sont là, latents, telles les voix de fantômes attendant d'être entendues. Chaque séance (à entendre ici comme une séance de 'spiritisme augmenté') dure 20 minutes environ. Les participants se voient confier un boitier contenant une voix. Les performeurs leur indiquent alors silencieusement la marche à suivre en commençant à interragir avec eux.

DESCRIPTIF

Interaction et scénographie :

Chaque boitier contient quatre fragments de textes énoncés par une même voix. Les différents fragments sont rattachés à un lieu (DEDANS - AILLEURS - REFUGE - À DÉCOUVERT) que l'on retrouve dans la scénographie de l'espace.

Un seul boitier est lu à la fois. Le boitier lu passe la parole à un autre boitier en lui étant juxtaposé. Ce geste devient cérémoniel par la charge induite dans le jeu des performeurs lorsqu'ils interagissent avec le public.

Cet aspect est renforcé par la scénographie : faible luminosité, silence des participants présents, écoute portée sur les voix que l'on éveille.

Conduit d'Aération est un projet englobant un processus de création et de présentation. Le dispositif technique est prétexte ou support des conditions de perception et d'actualisation de contributions littéraires. L'écriture et la scénarisation interactives résultent d'une collaboration autour d'un mystère contemporain, un événement (issu de l'actualité) interprété par chaque contributeur. Cette création collective est orientée autour de la question d'une énigme que les participants essaieront d'élucider progressivement, à travers leurs interactions, sans pour autant y parvenir complètement. Les fragments de textes sont autant d'indices, subjectifs, contradictoires parfois.

DIFFÉRENTES FORMES

1 - maquette

Conduit d'Aération a été présenté le 16 juin 2012 au Centquatre dans le cadre du Festival Futur en Seine 2012. Cette maquette était basée sur le détournement d'un jeu préexistant : nous avons transformé des pistolets et livres. Ce dispositif, Real Time Poetry Game, a été réalisé par l'EnsadLab/EN-ER dans le cadre d'un partenariat avec la société Ubisoft. Le projet est soutenu par le Labex Arts H2H.

2 - édition papier

Le livret contenant l'exaustivité des textes de Conduit d'Aération a est édité à 500 exemplaires.

Conduit d'Aération au 104 par Julien Bocas

AUTEURS

Responsable du projet :
Lucile Haute

Groupe d'écriture Conduit d'Aération :
+ Gaotian, Karen Guillorel, Lucile Haute, Li Jun Pek, Julien Pénasse et Alexandra Saemmer

Dispositif Real Time Poetry Game :
+ EnsadLab/EN-ER (Lucile Haute, Karen Guillorel, Aurélie Herbet, Frederick Thompson)
+ Alain Barthelemy et Jeremie Forge

DOCUMENT ET LIENS

présentation sur prezi

l'EnsadLab/EN-ER

Futur en seine 2012

le Labex Arts-H2H

Alexandra Saemmer et Lucile Hauteles livres électroniques

retour

Conduit d'Aération au 104Conduit d'Aération au 104
Conduit d'Aération : dessin préparatoire
Conduit d'Aération : dessin préparatoire

retour